Tel

07 81 70 90 67

E-mail

holiecedric@gmail.com

Horaires d'ouverture

Mer - jeu - sam // après-midi

Nous nous sommes tous retrouvés obligés à un moment où à un autre, à devoir dire NON à ceux qui nous en demandent trop.

Mais pour beaucoup d’entre nous, dire non est difficile.

Pourtant, c’est une clé majeure de l’affirmation de soi. Lorsque nous voulons plaire à tout le monde, tout le temps, nous ne laissons plus la priorité à la confiance en soi. Cela génère des conflits internes qui sont souvent destructeurs et sources de mal-être .Ils donnent naissance à des sentiments comme la culpabilité ou le remords.

Le refus est perçu comme une réaction émotionnelle négative qui impliquerait un manque de considération, comme si vous aviez la volonté de nuire. Cela fait partie des croyances qu’il vous faut déconstruire pour assumer et mettre en avant votre personnalité (sociale, professionnelle, sentimentale, amicale …) et vous autoriser le droit inaliénable au bonheur .

Lorsque nous répondons toujours favorablement aux besoins et aux demandes des autres, nous négligeons et nous oublions ce qui est important pour nous et, à terme, nous risquons l’épuisement psychologique et aussi émotionnel, avant de se perdre soi.

Dans le travail, c’est l’incapacité à dire « non » qui conduit au « burn-out » (épuisement dû à une surcharge professionnelle) . Les personnes qui ne fixent pas clairement leurs limites face aux personnes toxiques se font marcher sur les pieds, se laissent culpabiliser, abuser et manipuler … Il est alors important de refuser la contrainte, le poids des responsabilités que certaines personnes (hiérarchie, entourage et autre) veulent vous faire porter sous prétexte d’un challenge, qui s ‘avère être une charge psychologique .

Pouvoir dire non est une façon de se protéger et ne pas se laisser entraîner dans le piège de la manipulation .

Alors, pourquoi ne pas dire non, simplement ?

Les premiers freins sont les peurs :

  • La peur d’entrer en conflit

  • La peur d’être jugé ou critiqué

  • La peur de déplaire ou de blesser

  • La peur de devoir se justifier ou s’excuser

  • La peur de culpabiliser

  • La peur de passer pour un égoïste

  • La peur d’être rejeté, peur de l’abandon

  • etc …

 

Viennent ensuite les croyances qui sont principalement l’héritage de notre éducation et de nos leçons de vie .

  • il faut être gentil et faire plaisir aux autres…

  • il faut être altruiste donner aux autres ce qu’ils attendent

  • notre avis ne doit pas être la priorité pour le bien de tous

  • c’est malvenu ou impoli de dire non …

  • Comment dire non quand on a le cœur trop grand?

  • etc …

Une grande origine de ne pas dire non est le manque d’estime et de confiance en soi :

  • persuadé de valoir moins que les autres

  • ne pas être capable de dire non

  • pas le droit de refuser

Je vous propose alors de pensez à vous, à vos priorités et aux choses que vous désirez le plus dans votre vie (vos objectifs). Charité bien ordonnée commence par soi même .

Prenez votre temps pour répondre et si besoin, demandez un délai de réflexion et proposez une solution alternative .

Être égoïste n’est pas une insulte . Vous avez le droit d’être égoïste .

Il n’est pas interdit, malsain ou malvenu de dire non. Je saurai vous aider à lutter contre cette croyance, car oui, vous avez le droit de dire non . Vous réaliserez que vous pouvez le vivre comme une libération sincère et méritée. Nous travaillerons pour que vous restiez en contact permanent avec vos priorités, vos valeurs .

Pour paraphraser Paulo Coelho « Lorsque vous dites oui aux autres, faites en sorte de ne pas dire non à vous-même » .

J’écrirai : savoir dire non c’est apprendre à se dire oui .

Cédric Holié

Je partage